Mathématiques et application WeBWork

Print Friendly, PDF & Email

CONTEXTE

Un enseignant en mathématiques a assisté à une présentation de l’application Web nommée WeBWork. Voici la description qu’il en fait :

« Cette application permet de donner à nos étudiants des devoirs en ligne, la correction s’effectue automatiquement, et l’application retourne au professeur les résultats de ses étudiants.

En soi, le concept n’est pas nouveau, mais l’avantage MONUMENTAL de WeBWork est qu’il comprend le langage mathématique. Par exemple, l’étudiant peut donner sa réponse sous forme algébrique, et l’application est capable de reconnaître que 2x+2, 2+2x ou 2(1+x) sont toutes des réponses équivalentes.

WeBWork est un logiciel ouvert et gratuit. Il existe également le logiciel propriétaire payant Maple T.A. qui remplit les mêmes fonctions. Nous connaissons déjà Maple au département, et nous savons que ce logiciel est solide, et donc nous n’aurions pas peur d’investir des énergies dans Maple T.A. Mais la licence de Maple T.A. est dispendieuse, et doit être payée chaque année au coût de 12 à 18 $ par étudiant. La facture est un peu salée… chaque année… »

QUESTIONS

  • Connaissez-vous l’application WeBWork?
  • L’utilisez-vous? Quels sont vos commentaires face à la qualité, la stabilité et la convivialité de l’outil?
  • Est-ce que vos enseignants en mathématiques l’utilisent? Si oui, sont-ils satisfaits?

ACTIONS SUITE À CET APPEL À TOUS

Suite à cet appel, j’aimerais organiser une communauté d’échanges entre des enseignants de mathématiques à propos du logiciel libre WebWork. Nous inviterions les enseignants à quelques échanges virtuels et à un partage de matériel. Une journée d’échanges sera organisée au Cégep de Trois-Rivières en janvier prochain. Si vous avez des enseignants qui souhaitent échanger à ce sujet, pouvez-vous m’envoyer les noms avec leur courriel? Je créerai un groupe de contacts dans le but de créer une communauté de pratique WeBWork. Si vous souhaitez suivre les discussions, je vous invite aussi à m’envoyer vos noms.

DÉTAILS DES RÉPONSES

ÉTABLISSEMENT/REPTIC RÉPONSES

Ahuntsic
Lisa Tremblay

Je viens d’avoir une discussion avec l’enseignant le plus « techno » du département de mathématiques. Il a déjà testé plusieurs logiciels libres pour remplacer Maple, mais il ne connaît pas WeBWork. Il va l’expérimenter et me revenir avec ses commentaires. Je te tiens au courant!

Cégep@distance
Yves Munn

Au C@d, nous avons intégré l’application WeBWork dans deux cours jusqu’à présent, Quantitative Methods in Social Sciences, et Linear Algebra.

L’outil est très intéressant, stable et convivial, bien que l’interface ne soit pas des plus soignée et est en anglais. Il serait possible pour un Cégep de faire un projet avec le CCDMD pour traduire et améliorer l’interface. La programmation des problèmes peut se faire par des enseignants débrouillards, en engageant des étudiants de troisième année d’informatique, ou en collaborant avec les techniciens de votre institution.

Les enseignants qui ont travaillé avec nous en sont satisfaits. Deux l’utilisaient déjà dans leurs cours et l’autre l’utilisera maintenant. L’enseignant du cours de Quantitative Methods, à la demande de son département, présentera même l’outil et les problèmes qu’il a conçus lors de la prochaine journée pédagogique. Note importante : les banques de problèmes existantes facilitent énormément la tâche des enseignants. Ces derniers peuvent sélectionner, éditer, ou programmer de nouveaux problèmes. Autre chose, les problèmes développés dans nos cours seront bientôt disponibles dans les banques de problèmes de WeBWork. Et si vous êtes intéressé par nos cours, le matériel est disponible pour les enseignants du réseau (voir la section Matériel pédagogique disponible en vrac sur le site du C@d).

Dawson
Bruno Geslain

Oui, je connais un peu WeBWork. En fait, un prof de Champlain St-Lambert, Malcom Harper, connaît bien ce logiciel et il a reçu une subvention Canada-Québec pour expérimenter ce logiciel avec ses étudiants et en adapter les exercices au niveau collégial. Il prévoit étendre l’expérimentation de WeBWork à d’autres collèges. Si vous désirez en savoir plus, vous pourriez appeler Malcom (450 672-7360) ou lui envoyer un courriel.

Granby Haute-Yamaska
Huguette Dupont

J’ai validé avec le responsable du département de mathématiques et il semble bien que les profs ne connaissent pas WeBWork. Évidemment, cela a piqué leur curiosité. Ils ont entendu parler de Maple T.A. au congrès de l’AMQ qui a eu lieu cette fin de semaine. Je sais que l’an passé, le département réfléchissait à l’utilisation de Maple et commençait à regarder les outils dans le monde du libre. C’est à suivre.

John Abbott
Brenda Lamb

I use WeBWork. I’ve used it for Calculus 1 & 2 (Science program) and also for Linear Algebra (also Science).
I like it and the students tend to like it. It’s quite easy to use on the student side; on the professor side there’s a bit of a steeper learning curve. To write problems from scratch is fairly challenging unless you have a programming background, but there are quite extensive problem libraries. I’ve found there are more than enough Calculus problems, however the available Linear Algebra problems are a bit sparse.

The other thing to keep in mind, if you’re considering switching as a school, is that either you’d need to get your own WeBWork server and someone to run it, or else find some other institution that will let you share theirs.

Laflèche
Sonia Marchand

Nous n’utilisons pas WeBWork. Les enseignants en mathématiques utilisent Maple. Je vais assurément leur parler de ce logiciel.

Lanaudière – L’Assomption
Jean-Luc Trussart

Je ne connais pas WeBWork. Toutefois, dans Moodle, il est possible d’insérer des formules mathématiques à partir du module pour afficher des formules mathématiques http://docs.moodle.org/20/en/DragMath_equation_editor.

Limoilou
Richard Desmeules, coordonnateur mathématique

Un petit mot pour vous dire que les enseignantes et enseignants de mathématique du Cégep Limoilou ne connaissent pas l’application WeBWork. Cependant, quelques personnes du département de mathématique voudraient en savoir plus sur cette application et probablement avoir une formation.

Haut de page

Écrire une réponse