Pertinence d’un sondage sur les pratiques pédagogiques TIC des enseignants

Print Friendly, PDF & Email

Contexte

L’intégration des technologies dans la classe offre des opportunités pédagogiques, organisationnelles et collaboratrices dont les applications restent encore à découvrir.  Depuis 15 ans, leur utilisation dans les pratiques pédagogiques des enseignants de nos collèges a évolué. C’est dans ce contexte qu’on peut se demander s’il serait utile pour le réseau collégial d’obtenir un portrait à jour des pratiques pédagogiques TIC des enseignants. C’est cette question qu’a lancée l’animatrice du Réseau REPTIC à ses membres. . Cela se ferait par le biais d’un questionnaire (à créer) auquel les enseignants seraient invités à répondre. Tout cela demanderait un investissement certain, mais l’exercice pourrait s’avérer  instructif (voire stratégique), tant aux REPTIC qu’aux Partenaires TIC.

Question

Trouveriez-vous pertinent que le réseau collégial mette en ligne un sondage permettant de dresser un portrait à jour des pratiques pédagogiques TIC des enseignants?

Réponses (voir commentaires plus bas)

Réponse Collèges Partenaires Collèges + Partenaires
Nb % Nb % Nb %
Tout à fait en DÉSACCORD 0 0,0% 0 0,0% 0 0,0%
Plutôt en désaccord 5 10,2% 0 0,0% 5 8,8%
Plutôt en accord 17 34,7% 1 12,5% 18 31,6%
Tout à fait en ACCORD 27 55,1% 7 87,5% 34 59,6%
Total 49 100% 8 100% 57 100%
             
Plutôt ou tout en fait en accord 89,8% 100,0% 91,2%

Actions suite à cet appel à tous

La très grande majorité des répondants au sondage sont plutôt ou tout à fait en accord avec la pertinence de produire un tel sondage (voir tableau plus haut). Certains d’entre eux proposent même de participer à sa conception. D’autres, toutefois, expriment des réserves qui méritent qu’on leur porte attention. Les commentaires reçus sont d’ailleurs nombreux et fort pertinents (voir plus bas).

 Les résultats ont été présentés à la rencontre du comité de concertation des partenaires TIC du 19 janvier dernier. On soulève les ressources que requièrent la conception, la mise en ligne, la promotion, l’analyse des résultats et le suivi longitudinal d’un tel sondage. Dans les prochaines semaines, je m’informerai sur les sources possibles de financement et il en sera question à la rencontre REPTIC d’avril 2015

 Commentaires :

  • C’est une information qu’il serait utile d’obtenir, mais je me questionne sur la validité des données qui seront obtenues. En effet, si je me fie aux taux de réponse des enseignants aux sondages de mon propre collège, ils sont généralement faibles; de plus, ce sont probablement les plus technos qui répondront.
  • Je trouverais cela intéressant effectivement. Depuis quelques années, je sonde régulièrement les enseignants de mon cégep sur leur pratique. J’ai toujours quelques réponses. Un sondage officiel pourrait me permettre d’avoir plus de répondants. Un portrait pour l’ensemble du réseau me semble bien et j’espère que nous pourrons bien voir ressortir les différents outils utilisés et non pas simplement savoir si des outils sont utilisés.
  • Mes réserves sont liées aux travaux déjà amorcés par le Comité de concertation TIC ainsi qu’aux discussions qui y ont cours (à quoi ces nouvelles données serviront-elles, dans le contexte que nous connaissons?) et aux réponses obtenues dans le cadre du sondage élaboré par le sous-comité Communication et mise en valeur (dans ce cadre, nous avons récolté plusieurs réponses « pas polies » du tout par lesquelles des répondants exprimaient un ras-le-bol des sondages et de la techno…) : questions d’utilisation des données et de « timing », donc. Cependant, je ne suis pas du tout contre l’idée de discuter de cette proposition au Comité de concertation TIC!
  • Pas pour l’instant.
  • Je trouve pertinente l’idée d’effectuer ce sondage. Toutefois, les enseignants de mon organisation ne pourraient malheureusement pas y participer, puisqu’ils ne montent pas eux-mêmes leurs cours / outils.
  • Cela dit, cela dépend de notre objectif : si nous souhaitons connaître les pratiques de ceux qui intègrent beaucoup les technos, ça pourrait aller. Mais si on souhaite aider ceux qui ont des difficultés, je ne sais pas…
  • Merci de cette initiative!
  • Je l’ai fait cet automne, pour les professeurs de l’ITA La Pocatière, et ça m’as énormément aidé à mieux connaître mon public cible, et à mieux spécifier et planifier mes offres de formations pour cet hiver 2015. J’ai en fait demandé, entre autres à travers le questionnaire, les difficultés rencontrées dans chaque pratique et les suggestions pour une intégration plus réussie.
  • Nous devions faire un sondage intégrant cet aspect cette session au niveau des 2 campus. Si un tel sondage est réalisé au niveau du réseau collégial, je m’abstiendrai de l’inclure dans notre sondage maison.
  • J’ai réalisé deux sondages auprès des enseignant-e-s de mon cégep au cours des 8 dernières années et cela a été très constructif… Il me ferait plaisir de les partager, si tu le juges approprié!
  • Les résultats de ce questionnaire pourraient nous fournir des pistes sur les besoins des enseignants en formation, en soutien, etc.
  • Ce serait une excellente idée. À discuter en avril à la réunion REPTIC.
  • Tel que nous en avions déjà discuté, je trouve que c’est une très bonne idée. Il ne faut pas que ce soit un questionnaire sur l’utilisation des produits et services des partenaires, mais sur les pratiques pédagogiques des enseignants : il est important de faire la distinction entre les deux.
  • Peut-être que mon cerveau demeure dans les brumes vacancières, mais je cherche quelle en serait l’utilité?
  • Avec tous les changements rapides, je pense que c’est effectivement très pertinent d’en savoir plus sur les pratiques pédagogiques TIC des enseignants.
  • Sonder sur l’état de la situation est essentiel, je pense. Je souhaiterais que l’on ajoute quelques questions particulièrement sur l’utilisation des technologies adaptatives par les étudiants en situation de handicap. De quelle façon, ils sont en mesure d’intégrer ces technologies dans leur pratique pédagogique TIC actuelle : leur connaissance, leur besoin de soutien, leur pratique d’intégration ces étudiants utilisant des technologiques adaptatives, etc.
  • Je me propose de collaborer pour élaborer les questions sur ce thème. Nous n’avons peu ou pas d’informations sur la vision des professeurs sur l’intégration des technologies adaptatives en classe, dans une perspective d’inclusion scolaire et sociale.
  • Bruno P. et M. Karsenti ont fait quelque chose de semblable?
  • Il serait intéressant aussi de ventiler les données par collège si possible afin que chaque conseiller pédagogique puisse avoir un portrait global et précis.
  • Cela permettra de mieux situer les besoins et favorisera une meilleure planification d’accompagnement, du moins dans mon cas!
  • Il pourrait aussi être intéressant de voir les résultats locaux et pour l’ensemble des collèges pour pouvoir faire des comparaisons.
  • Je suis volontaire pour participer à la rédaction des questions.
  • Tout à fait en accord sur le besoin du portrait, un peu moins en accord sur l’option sondage. C’est une déformation professionnelle d’ethnographe, mais je crois vraiment qu’un sondage ne peut donner qu’un portrait superficiel. Il y a un besoin criant d’avoir des données bien plus riches qu’un sondage ne peut pas offrir.
  • J’ai l’impression qu’il y a eu, ces dernières années, plusieurs consultations sur ce sujet. Que veut-on savoir de différent en dressant « un portrait des pratiques pédagogiques TIC »? Qu’allons-nous faire (dans le sens de : action, agir) des résultats + analyses en découlant? Souffrons-nous de « sondobésité »? 
  • Il faudrait le planifier pour qu’il puisse être mis en lien avec d’autres études réalisées en Amérique du Nord et en Europe. Je pourrais contribuer à la conception si c’est souhaité. Si jamais vous voulez que j’y investisse, je pourrai le faire. Entre autres, dans notre recherche sur la CLAAC, nous avons bien validé une échelle sur les compétences technopédagogiques des enseignants. Je pourrais aussi possiblement mettre un étudiant gradué sur une petite recension des écrits sur les recherches récentes sur les pratiques TIC. Enfin, on en rediscutera
  • Merci les REPTIC pour votre super travail!
  • J’espère que le questionnaire permettra de nous informer sur les bonnes choses. Il ne faudrait pas que cela devienne « tant qu’à y être » une autre consultation sur les produits et services des partenaires TIC. Aussi, si l’on me demande d’envoyer le questionnaire en fin de session ou si le délai de réponse est trop court, comme c’est arrivé dans la dernière année avec d’autres démarches semblables, je risque de ne pas inviter les enseignants à y répondre. J’imagine que c’est ce que tu as l’intention de faire, comme je te connais Nicole, d’inviter les REPTIC à contribuer à la démarche en proposant des thèmes qu’il serait pertinent d’aborder dans ce questionnaire? Une fois que c’est dit, je confirme que c’est une excellente idée!
  • Il est beaucoup plus difficile d’intervenir quand on ne sait pas ce que les profs font comme usage des TIC!
  • Je suis so-so je dois t’avouer. Nous avons déjà Profweb qui nous donne de bonnes idées et comme tu l’as mentionné récemment, il ne faut pas dupliquer ce qui est déjà là. 
  • Je doute que ce soit la bonne façon de faire. Les résultats seront peu probants à mon avis à cause du faible taux de réponse de certains collèges. Par exemple, je sais que le taux de réponse de mon cégep sera très faible même si je fais de multiples relances.

Écrire une réponse